"/>
Lexique
Recherche      

FRANCE 2011


Une cloche pour fêter les 50 ans du Barrage de Roselend !

Les campanistes PACCARD préparent l'arrivée de la nouvelle cloche…

L'idée germait dans les esprits depuis quelque temps déjà, mais c'est la coulée de la réplique de la Savoyarde du Sacré-Coeur de Montmartre, dans le Jardin du Luxembourg à Paris (voir notre article sur le sujet), qui fut le "déclic". Située au bord de la route qui longe le Lac de Roselend dans le Beaufortain (73), la chapelle Sainte Marie-Madeleine fut reconstruite à l'identique après l'engloutissement du village de Roselend, lors de la construction du Barrage éponyme, il y a de cela 50 ans.

A l'occasion du 50ème anniversaire du Barrage, le Conseil Général de la Savoie suggéra l'idée de fondre une nouvelle cloche pour la chapelle, dont le clocher mur marquait depuis des décennies une fenêtre vide. L'idée séduit EDF qui offrit la coulée sur site, qui venait ainsi s'inscrire au programme des festivités du 50ème anniversaire, tandis que le Conseil Général offrait la cloche.

La cloche a été coulée
le samedi 20 août, à Beaufort.

C'est ainsi qu'Augustine, sol 4 de 85kg, fut coulée à Beaufort, le 20 août 2011 à la tombée de la nuit. Elle fut ensuite décochée le lendemain en présence et avec l'aide de Madame Cressens, Maire de Beaufort, de Monseigneur Ballot, archevêque de Chambéry, et de Jean-Pierre Blancher, Chef de projet EDF.

Le lendemain dimanche, la cloche fut démoulée, brossée et "mise en beauté" devant un public ému et sous le charme, avant d'être bénie par Monseigneur Ballot lors de la messe pontificale célébrée en plein air pour l'occasion, à proximité du Lac et de la petite chapelle.

 

Souvenirs, souvenirs…


Le décochage…


L'admiration…


La bénédiction…

 

Ce n'est pas sans une certaine émotion que les campanistes de la Fonderie PACCARD, David Ughetto et Michel Sampéré, ont installé Augustine dans le clocheton de la chapelle Sainte Marie-Madeleine, un lieu propice au recueillement, tant la majesté du site incite à la méditation. La cloche fit alors entendre son premier chant, à la mémoire du hameau englouti et des ouvriers disparus lors de la construction du barrage.

Par la même occasion, l'ancienne cloche s'est vue équipée de neuf par la Fonderie PACCARD. Elles forment désormais toutes deux une sonnerie harmonieuse, pour le plus grand plaisir des pèlerins, des randonneurs ou des curieux…

Article rédigé le 29 septembre 2011

 

                                                 

Avant… Après…



Qui sommes nous?    |    Plan du site    |    CNIL    |    Ajouter aux favoris    |    Liens