"/>
Lexique
Recherche      

TÉMOIGNAGE


 À Tavascan (Catalogne), dans les Pyrénées espagnoles, renaissance d'un clocher

Une fois n'est pas coutume, nous laissons aujourd'hui la parole à un internaute. Madame Nicole Robert a eu la gentillesse de nous faire parvenir ce joli témoignage. En vacances en juillet dernier dans le petit village de Tavascan (Val de Cardos en Catalogne), elle a assisté à la pose dans le clocher de la nouvelle cloche (réplique exacte de l'ancienne cloche qui s'était fêlée), réalisée par la Fonderie PACCARD.


Voici son témoignage…

«C'était le 2 juillet 2017. C'était un dimanche, il faisait un temps superbe et chaud. L'opération de pose était prévue vers 13h, après la messe dominicale.


Apparemment, la communication de cet événement avait été bien orchestrée et, déjà, vers 10h, il y avait beaucoup d'animation dans ce petit village - d'environ 150 âmes - du Val de Lladore dans le "Parc Natural de L'Alt Pirineu" : le dernier village accessible par route goudronnée… Beaucoup de personnes endimanchées venant des villages voisins du Val de Cardos affluaient vers l'église.


 

Un camion grue était stationné dans l'étroit chemin escarpé menant à l'église. Sur la place centrale du village, des tables avaient été dressées sous des parasols pour recevoir le buffet offert par les habitants et commerçants.

Sur le petit parvis, l'ancienne cloche, cassée, et la nouvelle, rutilante, avaient été déposées. Nombreux étaient ceux qui se faisaient photographier devant ces imposants objets et tous se pressaient pour faire sonner la nouvelle cloche avant qu'elle ne soit hissée dans le clocher.

Vers 12h, le prêtre officiant accueillaient les notabilités, ainsi que la centenaire de la vallée, arrivée dans un fauteuil porté par quatre villageois. La messe pouvait commencer. Au sortir de l'office, le prêtre a béni la nouvelle cloche et son installation put alors commencer…

L'opération spectaculaire - orchestrée par la société ERMEC, représentant espagnol de la Fonderie PACCARD (NDLR) - a pris environ 45 minutes. Puis la cloche s'est mise à sonner sous les applaudissements nourris de la foule. Moment très émouvant ! Le son était magnifique (chaud et rond) et a fait l'unanimité.

    

Puis tout le monde s'est dirigé vers le buffet richement fourni en spécialités catalanes. Certains ont dansé sur la place au son d'un petit orchestre, une photo de famille a été prise. La clcohe ne cessait de sonner !!!

Dans l'après-midi, le calme est revenu… et de nouveau nous entendions la cloche égrener les heures…»

Remerciement à Madame Nicole Robert pour son témoignage et ses photos.

Article rédigé le 21 février 2018

Qui sommes nous?    |    Plan du site    |    CNIL    |    Ajouter aux favoris    |    Liens