Lexique
Recherche      

Cloches Prestigieuses   retour menu principal


La Jeanne d'Arc

La "Jeanne D'Arc", bourdon de 16 tonnes (20 tonnes avec les accessoires) fut coulée en 1914 et livrée en 1920, année de la canonisation de la Sainte, pour célébrer la victoire de la Première Guerre Mondiale. Cependant, elle fut malheureusement détruite en juin 1944 dans l'incendie de la cathédrale, au cours d'un bombardement, durant la Deuxième Guerre Mondiale.

En 1959, la refonte de son métal donna naissance à une nouvelle "Jeanne d'Arc",

 

plus petite, d'environ 10 tonnes, ainsi qu'à cinq "petites sœurs", ces six cloches venant ainsi agrandir le carillon de 50 cloches déjà installé dans la Cathédrale en 1954 par la Fonderie Paccard.


Pierre Paccard, en 1965, présentant l'une des effigies figurant sur la Jeanne d'Arc

La première Jeanne d'Arc fut parrainée par le président Raymond Poincaré et le pape Saint Pie X, la seconde par le président René Coty et le pape Jean XXIII.

 

 


Les fondeurs PACCARD,
posant fièrement devant la nouvelle Jeanne d'Arc et ses "petites soeurs"...

Jeanne d'Arc fut canonisée par le pape Benoît XV le 9 mai 1920, soit près de 500 ans après sa mort (la canonisation est, après la béatification, le deuxième et dernier stade vers la reconnaissance de la sainteté).

A cette époque, la réalisation de cette très grosse cloche avait fait l'objet d'un article dans le journal "La Science et la Vie" qui deviendra, en 1943, le magasine Science & Vie.

Lire l'article paru en 1921.


1920, arrivée du Bourdon Jeanne d'Arc devant la Cathédrale de Rouen.

Qui sommes nous?    |    Plan du site    |    CNIL    |    Ajouter aux favoris    |    Liens